À PROPOS DU GLT

Share

Global Thinking Foundation est née en Avril 2016 sous l’initiative de Claudia Segre pour soutenir, parrainer et organiser des initiatives et des projets d’éducation financière, destinée à des sujets démunis et faibles.

Dans le cadre des 17 objectifs pour un développement soutenable définis par les Nations Unies, Global Thinking Foundation soutient l’instruction de qualité, avec des bourses d’études et des prix aux étudiants de mérite et défavorisés, l’égalité de genre, à travers des cours d’éducation financière dédiés aux femmes et la croissance économique, grâce à des projets voués à l’inclusion sociale et économique de tous les citoyens

4

ÉDUCATION DE QUALITÉ

5

ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES

8

TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE

Global Thinking Foundation favorise donc la diffusion de l’éducation financière pour une culture consciente de l’épargne et de sa gestion à travers des projets de citoyenneté économique, selon une approche à l’économie la finance pour les sujets démunis et faibles

« Aujourd’hui le système financier a besoin d’éducation financière, pour établir à nouveau la confiance dans un esprit de sécurité et de transparence.« 

Global Thinking Foundation met à disposition ses ressources pour aider les familles et chaque épargnant à développer ses propres connaissances et compétences financières. Elle opère sour tout le territoire national, à travers différentes initiatives et projets, exclusivement dans le but d’une utilité publique et d’une solidarité sociale.

Les décisions et les pratiques financières de chaque individu retombent forcément sur le bien-être personnel et de la famille, à partir des études des enfants, jusqu’à la la retraite: un choix conscient, une consommation intelligente et informée et un jugement objectif sont les clefs pour ouvrir les portes à une gestion correcte de l’économie personnelle, accessible seulement à travers des compétences financières appropriées.

L’éducation financière en Italie: les lois

107/2015

LA BONNE ÉCOLE

Prévoit une offre de formation pour les écoles supérieures, enrichie avec des langues étrangères, des compétences digitales et de l’économie: un choix de matières optionnelles pour préparer les élèves au monde contemporain. En outre les activités d’alternance école-travail pour les lycées et les instituts supérieurs techniques sont garanties pour les trois dernières années.

2017

DÉCRET-LOI “SALVA RISPARMIO”

L’amendement à la Loi sur l’ »Éducation Financière » inséré dans le Décret-Loi dit « Sauve Épargne », mis en oeuvre à partir de février 2017, a créé un Comité pour la Stratégie Nationale en matière d’Éducation Financière pour élever le niveau d’éducation financière du Pays en coordonnant les initiatives de façon centralisée.

2018

Le Comité pour la programmation et la coordination des activités d’éducation financière a promu la première édition du « Mois de l’éducation financière » en octobre 2018.

Le « Mois de l’éducation financière » a vu la réalisation d’activités et d’événements d’information et de sensibilisation sur le comportement correct dans la gestion et la planification des ressources personnelles et familiales dans le but de garantir le bien-être économique grâce à l’utilisation appropriée d’instruments financiers et d’assurance et la sécurité sociale.Le mois s’est ouvert avec la semaine mondiale de l’investisseur (« World Investor Week« ) et s’est terminé le 31 octobre, journée mondiale de l’épargne.

2019

Le Comité de Planification et de Coordination des activités d’Education Financière.

Le Comité de Planification et de Coordination des activités d’Education Financière a pour tâche de planifier et de promouvoir des initiatives de sensibilisation et d’éducation financière visant à améliorer sensiblement les compétences des citoyens italiens en matière d’épargne, d’investissements, de sécurité sociale et d’assurances.Le Comité est composé de onze membres et il est présidé par un directeur, nommé par le ministre de l’Économie et des Finances en accord avec le ministre de l’Éducation, des chercheurs universitaires et scientifiques parmi des personnalités possédant des compétences et une expérience confirmées dans le secteur. Les membres autres que le directeur, choisis selon les mêmes critères, sont désignés par: le ministre de l’Économie et des Finances, le ministre de l’Éducation, de l’Université et de la Recherche, le ministre du Développement économique, le ministre du Travail et des Politiques. social, par la Banque d’Italie, par la Commission nationale pour les entreprises et la bourse (CONSOB), par l’Institut de surveillance des assurances (IVASS), par la Commission de surveillance des fonds de pension (COVIP), par le Conseil national de la consommation et des utilisateurs et par l’organe de surveillance et de surveillance du registre des consultants financiers (OCF).