ÉDUCATION FINANCIÈRE, DIFFERENCES ENTRE LES GENRES ET ÉGALITÉ DES CHANCES

Share

ÉDUCATION FINANCIÈRE, DIFFERENCES ENTRE LES GENRES ET ÉGALITÉ DES CHANCES

Le « Plan national pour l’éducation au respect », crée par le Ministère de l’Instruction, de l’Éducation et de la Recherche et inspirée par l’art. 3 de la Constitution. Le Plan prévoit l’ouverture d’une activité de sensibilisation au respect et à la culture, avec l’objectif d’encourager une citoyenneté active et globale.

Les lignes directrices prévues par la loi 107/2015, art. 1, al. 16 invoquent « l’éducation à l’égalité entre les sexes, la prévention de la violence de genre et de toutes les autres discriminations ». Les écoles doivent donc prévoir en autonomie un parcours d’échange engagé.

Grace au Plan national a été créé le portail « Nous Sommes Égaux » (www.noisiamopari.it), dans lequel vous pouvez trouver des matériels pédagogiques et des parcours de formations pour les enseignants, pour les élèves et leurs familles, avec la finalité de lutter contre les stéréotypes et les discriminations. La Fondation Global Thinking va participer avec Feduf, la Fondation pour l’Éducation Financière et à l’Épargne, et Redooc en promouvant des bonnes pratiques qui visent à insérer l’alphabétisation financière dans les bancs de l’école.

Selon l’Observatoire National pour le monitorage et la promotion de l’égalité entre les sexes, l’initiative propose une approche à la prévention à la violence sur les femmes formative et didactique. L’initiative encourage aussi l’adoption de modèles inclusifs de citoyenneté économique pour lutter contre la violence économique. L’accès aux ressources économiques, la titularité et le plein contrôle de ces-ci et l’utilisation consciente des services financières constituent un des buts à poursuivre aussi dans le milieu scolastique.

Les discriminations de genre concernent aussi le domaine économique et financier, dans lequel les femmes, y comprises aussi les plus jeunes, présentent des moins de compétences, influencées aussi par les stéréotypes du monde de la finance. Souvent la femme est mis de côté dans les questions économiques qui est due non seulement aux attentes de la société, mais aussi à des situations plus sérieux d’isolation, de prévarication et de violence.

La GLT Foundation et FEDUF proposent d’organiser des rencontres à niveau régional et coaching qui vise à renforcer la composante féminine du corps enseignant en ce qui concerne:

  • Leurs compétences économiques
  • La valorisation des différences en abattant les préjudices
  • La programmation didactique

 

Les rencontres se dérouleront en Toscane (Pise) le 4 avril, en Latium (Rome) le 10 mai, en Lombardie (Milan) le 23 mai. Les étapes successives seront planifiées à partir de l’automne.

Une forme de monitorage et d’analyse successive sont prévues pour toutes les activités.

Pour cette raison, ils seront fournis au Ministère :

  • Données quantitatives
  • Données qualitatifs collectées à travers un questionnaire afin de vérifier l’apprentissages des sujets et l’efficacité des interventions formatives en termes d’aide à la didactique.
Telechargez ici le formulaire d’inscription pour les rencontres de Rome, Pise et Milan.
La Foundation Global Thinking e FEDUF sont disponibles pour programmer des activités et intervention pour acteur la mission du Plan National.